Petites annonces, grands enjeux

Bookmark and Share
Petites annonces, grands enjeux
Pourquoi es-tu en Australie ? Work & travel.
Why are you in Australia? Work & travel.
Warum bist du in Australien? Work & travel.

Les nationalités diffèrent mais le visa est toujours le même. Les 18-25 ans affluent en masse vers l'Australie pour profiter du visa vacances travail qui permet de financer six mois ou un an de voyage avec des petits boulots. Ces jeunes voyageurs ont leurs icônes : le sac à dos, les tongs, le campervan et Gum Tree.


Petites et classées

Ayant grandi à Orléans, le Publi45 faisait partie de mon quotidien. Un vélo à acheter ? Regarde le Publi45. Des jouets à vendre pour se faire de l'argent de poche ? Passe une annonce dans le Publi45. Chaque semaine, le journal imprimé sur du papier de mauvaise qualité était attendu et conservé. Il était finalement l'un des premiers moyens d'échanges dans la communauté locale. Vous avez tous connu ça mais probablement sous un nom différent. ParuVendu, TopAnnonces, annonces44, etc. A peu près dix ans se sont écoulés et qu'est devenu le Publi45 ? Il n'est clairement plus attendu ni conservé même s'il existe toujours. Il aurait cependant plutôt tendance à se faire appeler publi45.fr car c'est bien sur Internet que désormais tout se passe.

Vous le savez probablement, la presse souffre. L'émergence du web a complètement chamboulé des modèles économiques auparavant jugés solides. De véritables institutions vieilles de plus d'un siècle se sont retrouvées menacées. Les petites annonces ou classifieds comme les appellent les anglophones ont pour beaucoup joué dans cette descente aux enfers. Il n'y a pas si longtemps nous payions pour lire le journal et nous payions pour passer une annonce. Le web a rendu les deux gratuites. En seulement une année (2007), selon Fitch Ratings, les revenus des journaux pour les petites annonces se sont effondrés de près de 20% alors que dans le même temps le trafic vers les sites de petites annonces s'appréciait de 23%.

Rien d'étonnant à cela. En 1997, votre annonce pour vendre votre tondeuse ressemblait probablement à cela : "vd tondeuse elec john d. 3 ans TBE 3000F a deb". En 2007, vous vous écriviez un véritable poème sur votre tondeuse agrémenté de photos voire même d'une vidéo. En 1997, vous achetiez deux ou trois lignes à prix d'or et attendiez jusqu'à une semaine pour voir votre annonce publiée. En 2007, votre annonce est multimédia, gratuite et automatiquement disponible.

Le plus grave pour les journaux a été de perdre des parts des marchés dans les domaines juteux que sont l'immobilier, les annonces d'emploi et la vente de véhicules. Cela dit, certains ont su rebondir et mettre en place des sites d'annonces à succès. C'est le cas au Royaume-Uni de GuardianJobs édité par le vénérable Manchester Guardian qui est aujourd'hui leader du marché britannique. Rien n'est donc perdu pour les journaux centenaires.

Cherche site d'annonces à succès. Prix à débattre.

Mais qui sont donc ces sites d'annonces qui ont osé à s'attaquer à des géants comme le New York Times ou le Washington Post ? Ils portent les noms de Gum Tree, Kijiji ou Craig's List. Gum Tree (le surnom de l'eucalyptus) est donc le favori des backpackers en Australie. Ils y recherchent et proposent du covoiturage, des collocations ou des véhicules d'occasion. Avec son confrère Kijiji, GumTree fait partie du groupe eBay. Le géant américain est en effet devenu à coups d'acquisition l'un des gros poissons des classifieds.

Le site eBay est l'une des plus grosses innovations et sensations des débuts du web. Le système d'enchères avec évaluations imaginé par le franco-iranien Pierre Omidyar (pour aider sa copine à collectionner les distributeurs de bonbons PEZ !) a connu un succès extraordinaire. Pourtant, tout le monde ne se retrouve pas dans eBay. Le site semble complexe, réservé aux initiés (les omniprésents power sellers) et on pense que seules des enchères sont possibles (alors que la vente à prix fixe est disponible depuis des années). Pour acheter, ce n'est pas tant un problème mais, au moment de vendre, le frein à l'utilisation est grand. D'autant qu'on préfère vendre localement pour ne pas avoir à expédier sa tondeuse par la poste (une restriction possible sur eBay mais peu le savent) ! Bref, les petites annonces telles qu'on les connait sur papier semblent tellement plus simples.

C'est sur la base de ce constat qu'ont été créés Gum Tree et Kijiji (initialement Marktplaats.nl aussi connu sur le nom plus international de Intoko). eBay voyant une nouvelle concurrence se développer a racheté les deux entreprises respectivement en 2005 et 2004. Elle a peu à peu intégré Kijiji sous sa marque. Kijiji Allemagne, un marché très important, est devenu eBay Kleinanzeigen, et, en mars de cette année, Kijiji USA est devenu eBay Classifieds. La marque Gum Tree n'est pour le moment par remise en cause dans les six pays où est présente la communauté en ligne (Australie, Angleterre, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Irlande et Pologne).

eBay seule au monde ?

eBay aurait-elle réussi à devenir le leader des classifieds ? Presque partout sauf à la maison ! Aux Etats-Unis, le leader incontesté est Craig's List avec 4,5 millions de visiteurs en février 2010 contre 2 millions pour Kijiji (pardon, eBay Classifieds).

Craig's List, ce nom ne vous dit probablement rien mais aux Etats-Unis c'est un des symboles du web. Le site lancé en 1995 se distingue par son graphisme on ne peut plus épuré, l'absence de publicité et sa philosophie associative (le site est un .org, son icône un Peace & Love et l'entreprise n'emploie que 11 personnes sans chercher à faire de grands profits). Pour les américains, Craig's List est synonyme de petites annonces, que ça soit pour vendre un appartement à New York ou un tournevis dans l'Oklahoma.

eBay semble impuissante face à la domination de craigslist.org. Mais l'entreprise de San Jose ne s'avoue pas vaincue aussi facilement. Elle mise maintenant sur la technologie et en particulier les applications pour téléphone mobile (comme la réalité augmentée). Elle s'intéresse aussi aux interactions avec les réseaux sociaux, les petites annonces entre amis se multipliant. Pour poursuivre sa croissance, elle compte beaucoup sur son système de transactions bancaires en ligne, PayPal, qui représente une part importante de ses revenues.

Enfin, loin des tourments de la Silicon Valley, des acteurs nationaux réussissent tant bien que mal à se faire une place au soleil dans ce marché hautement concurrentiel. C'est le cas en France du site leboncoin.fr, propriété de la société aixoise Spir Communication (20Minutes, Caradisiac, TopAnnonces, etc.). C'est notamment ce site qui a poussé eBay a lancé en France un nouveau site de petites annonces gratuites.

 

Maintenant, si le web pour rebute toujours, pour vos petites annonces il vous reste la méthode que partage étudiants en Espagne et quelques backpackers en Australie : un annonce écrite à la main, un poteau dans la rue et un rouleau de scotch !

3 commentaires
  • Commentaire par Super solo
    Mardi 18 mai 2010 12:23
    Voui, voui j'ai tout lu ! et voici mes conclusions :
    ds "Petites et classées" ligne 12 : "les revenues des journaux ":mets plutôt "les revenus..." même correction 7 lignes avant la fin à propos de PayPal.
    un peu plus bas :"le trafic vers les sites de petites annonces s'appréciait de 23%" : "s'appréciait" est-il vraiment le bon terme ?
    Dans le chapitre "Cherche site d'annonces ..." ligne 14 : "C'est sur la base de ce constat qu'on était créés Gum Tree..." je mettrais plutôt "...qu'ont été créés Gum Tree.."
    Un peu plus bas :"Elle a peu à peu intégrer " : mettre plutôt "elle a peu à peu intégré"...si tout!
    Merci pour cet article au contenu très intéressant, je le relirai car il est bourré d'informations qui, ressorties opportunément, peuvent faire leur petit effet dans un diner en ville.
    bisous
  • Commentaire par Antoine
    Mardi 18 mai 2010 13:38
    C'est corrigé !
  • Commentaire par bellot
    Mardi 20 février 2018 11:30
    Bonsoir,
    Vous avez besoin d'un prêt ? Vous êtes rejetés par les banques et vous désirez avoir un prêt pour subvenir à vos besoins quelconques ? Quel que soit votre situation financière. Je vous accorde ma prestation de service (prêts hypothécaires, prêts commerciaux, prêts internationaux, prêts personnels, prêt immobilier, financement et Prêts éducatifs, etc.) sur seulement 1% de taux et vous aurez rien à payé pour plus d'infos.
    Contacter moi sur le mail suivant et faites moi savoir le montant dont vous avez besoin: christelle.bellot@outlook.fr
    Merci
Laissez votre commentaire :